Danse

DADA MASILO / DANCE FACTORY JOHANNESBURG

GISELLE

10 novembre 2018 > 20 : 30

Tarifs

Tarif : 28€ / CARTE 20€
Tarif réduit : 21€ / CARTE 15€

1.0/5 rating 1 vote

La danse de Dada Masilo possède une virtuosité diabolique. Réputée pour ses relectures galvanisantes des grands ballets classiques, la Sud-Africaine adapte Giselle, considérée comme l’apothéose des pièces romantiques. Audacieuse et turbulente, Dada Masilo a l’art de dynamiter le répertoire : elle mêle les genres avec brio et imprime au ballet classique une vision résolument personnelle. Avec sa Giselle, elle s’amuse une fois de plus du passé pour nous raconter le monde au présent.

Dada Masilo électrise le public avec ses réinterprétations inventives et fécondes des grandes pièces du répertoire : rien n’échappe au regard décapant de la chorégraphe. « Danser c’est prendre position », se plait-elle à dire. Avec une douzaine de pièces à son actif, Dada Masilo aime la danse qui danse et pour ce faire, elle réunit autour d’elle une compagnie simplement éblouissante. Entre décontraction et audace, son geste chorégraphique est d’une limpidité ahurissante. Après son Carmen où elle livrait une figure hautement incandescente qui a durablement marqué les publics du Carré, c’est aujourd’hui Giselle qu’incarnera au plateau ce génie prolifique.

Loin du ballet romantique originel, cette version de Giselle pour onze danseurs renouvelle le genre. Une jeune fille meurt après avoir été trahie par un homme. Elle ne peut reposer en paix et se transforme en wili, un fantôme féminin qui a toujours voulu danser de son vivant, désir resté inassouvi. Bien que tous les thèmes contenus dans la pièce originale y figurent – l’abandon, le deuil, le chagrin, la colère, la vengeance –, l’œuvre est abordée sous un angle résolument féministe. La chorégraphe a travaillé avec le compositeur sud-africain Philip Miller pour créer une nouvelle partition musicale. Tout en étant subtilement influencée par la musique originale d’Adolphe Adam, elle intègre à la harpe classique, au violoncelle et au violon occidental, la percussion africaine et la voix. Sur cette partition sonore inédite, cette Giselle est une véritable bouffée d’air frais, exubérante, énergique et vitaminée à souhait.

Medias

Dada Masilo, c’est d’abord un corps. Une flèche sculptée dans l’ébène, une silhouette gracile et fluette. Juste la grâce. Ce corps, c’est aussi et avant tout celui de la danse.

CHORÉGRAPHIE DADA MASILO AVEC DADA MASILO, KHAYA NDLOVU, NADINE BUYS, ZANDILE CONSTABLE, IPELENG MERAFE, LIYABUYA GONGO, LLEWELLYN MNGUNI, TSHEPO ZASEKHAYA, THABANI NTULI, THAMI TSHABALALA, THAMI MAJELA, STEVEN MOKONE MUSIQUE PHILIP MILLER DESSINS WILLIAM KENTRIDGE COSTUMES DONKER NAG HELDER DAG, THOSE TWO LIFESTYLE LUMIÈRES SUZETTE LE SUEUR PRODUCTION DADA MASILO — THE DANCE FACTORY COPRODUCTION JOYCE THEATER’S STEPHEN AND CATHY WEINROTH FUND FOR NEW WORK, HOPKINS CENTER – DARTMOUTH COLLEGE, BIENNALE DE LA DANSE DE LYON 2018, SADLER’S WELLS — LONDRES, LA BÂTIE-FESTIVAL DE GENÈVE.